COLLECTION

THE KINGS MESSENGERS COLLECTION

THE COLLECTION

CADEAUX PERSONNELS DE LA FAMILLE ROYALE BELGE D'ALBERT I  

PHOTO ORIGINAL SIGNÉ PAR LE ROI ALBERT I DONNÉ AU MAJOR GORDON

MENTIONÉ A  'CULLED FROM A DIARY'


Cette photo originale signée a été donnée au major Gordon lors de la visite royale à Londres en 1920. Gordon mentionne la présentation de la photo du roi Albert Ier dans son livre, 'Culled from a Diary'.


SIGNATURES DE REINE ELISABETH, PRINCE LEOPOLD ET PRINCE KAREL DU LIVRE D'OR DE MAJOR GORDON.


La plus ancienne signature datée est celle de la reine Elisabeth du 21 décembre 1915. La signature a probablement été donnée par la reine à une occasion de fête foraine. Les signatures des princes Léopold (futur roi Léopold III) et du prince Charles ont été placées à des dates différentes, ce qui n’est pas exceptionnel étant donné que les princes ont suivi leur formation en Angleterre et ne résidaient pas toujours à De Panne. La seule signature qui manque est celle de la princesse Marie-Josée, mais compte tenu de son jeune âge de 12 ans à la fin de la guerre, ce n’est pas surprenant.



OBJECTS MILITAIRE DE MAJOR ARCHIBALD ALEXANDER GORDON

MAJOR GORDON BRASSARD DE GUERRE

AIGUILLETTE (3th Class) ORIGINAL DE MAJOR GORDON


Le Aiguillette 3th class de Major Gordon pour officier militaire, attachés, assistents et Aides-de-Camps.

MAJOOR GORDON'S RIDDERORDERS BUTTON 

"Mon Brassards Royaux utilisés par moi dans mon post en tant que Messager du Roi Belge, de ... 1914, jusqu'à tard... Pendant toutes mes escortes ..... J'ai reçu la fonction ci-dessus, après avoir participé à la bataille d'Anvers, en .... Avec l'état-major de la Division navale royale


1924


A.A. GORDON

ORIGINELE VICTORIAANSE CROSS BELT PLATE VAN D ROYAL COMPANY OF ARCHERS

La plaque de ceinture de croix victorienne de la Royal Company of Archers a pour devise « dans la paix et la guerre ». La devise est placée sur une ceinture écossaise. L'insigne a la couronne de la Reine en haut et deux flèches croisées avec un ruban au milieu.  L'insigne a trois attaches sur le dos où il est placé sur la ceinture.


La ceinture transversale ne provient pas de la collection personnelle du major Gordon, mais a été achetée par l'association comme une copie authentique et correcte comme le major Gordon portait lors de ses services dans le Companie 


Une copie similaire peut être vu d'un autre membre de la Companie sur l'image d'extrême droite.

PEINTURE ORIGINAUX  DE ROI  ALBERT I - EXECUTEZ PAR  A. LANGFIER EN 1918

Peinture à l'huile du roi Albert Ier de Belgique dans le style de Richard N. Speaight, interprétée par le célèbre A. Langfier. Richard N. Speaight était un artiste britannique qui est né et repéré à Londres. Il a été nommé par la famille royale belge pour faire un portrait du roi Albert en 1917. La peinture de Speaight a ensuite été utilisée pour certaines séries de timbres belges. La peinture de la Kings Messenger collection a été réalisée par A. Langfier, un artiste également de Londres, qui a inspiré la peinture de Speaight, où il a mentionné le coin inférieur droit ' Cliché Speaight '. On ne sait pas si Gordon a laissé la peinture être faite personnellement. Le fait qu'il a été trouvé dans les biens personnels du major Gordon en fait un grand atout dans le Kings Messenger Londres.


La peinture a été peinte en 1918. A l'arrière, il y a l'étiquette :


Le Langfier Productiens-34 36 Oxford St. London WI.

Les mesures de peinture: 19 cm x 30,5 cm

 CERTIFICATS ANGLETTERE DE DECORATION POUR MAJOR GORDON

CERTIFICAT SIGNÉ PAR REINE VICTORIA POUR PORTER LE DECORATION ÉTRANGER, CHEVALIER  DE L'EGION D'HONNEUR (FR) .

LE DECORATION FAIT DONNER À  A. A. GORDON POUR SON TRAVAILLE AVEC LE ANGLO-FRENCH SOCIETY EN 1900

CERTIFICAT DE NOMINATION LE GRADE DE CAPITAIN  VAN POUR A. A. GORDON.

BIEN QUE LE CERTIFICAT AIT ÉTÉ DÉCERNÉ SOUS LE RÈGNE DE QUEEN VICTORIA, IL A ÉTÉ SIGNÉ PAR LE ROI EDWARD VII

CERTIFICAT DE NOMINATION DE MAJOR GORDON DANS L'ORDE CHIVALIER DE ROI VICTORIAN (4e Klasse) 
ATTRIBUÉ A 28 SEPTEMBRE 1908 ET SIGNÉ PAR LE ROI EDWARD VII

CERTIFICAT DE NOMINATION AU COMMANDEUR DANS LE MOST EXCELLENT ORDER OF THE BRITISH EMPIRE
SIGNÉ PAR LE ROI KONING GEORGE V

4 juin 1917

CERTFICIAT DE GRAND PRIORY OF THE ORDER OF THE HOSPITAL OF ST. JOHN OF JERUSALEM EN ENGLAND
NOMINATION DE GORDON DE CHEVALIER OF GRACE

27 Novembre 1900

CERTIFICATS DES MEDAILLE ETRANGÉR DE MAJOR GORDON

BELGIQUE

FRANCE

ITALIENNE

PORTUGAL

RUSSIE

ESPAGNE

BADGE EN ARGENT MASSIVE DE SEAFORTH HIGHLANDERS COMME PORTÉ PAR  EDMUND ROBERT GORDON


Cet insigne d'officiers en argent massif des Seaforth Highlanders a été remis à la Kings Messengers Collection en l'honneur d'Edmund Robert Gordon, le plus jeune fils du major Gordon, qui a servi avec les 7th Seaforth Highlanders. Edmund est allé dans les tranchées près de la Hill 60 en Belgique quand il est devenu une victime d'ictère et de neurasthénie.


Après qu'Edmund ait perdu son frère William à la bataille de Loos en 1915 et après sa récupération, il est retourné à l'avant où il a été blessé en août 1917, à la jambe et sur sa main droite. Il a été evaqué en Angleterre, où son état s'est détérioré et une partie de sa main et des doigts a été amputé après plusieurs interventions. Il retourna plus tard au front et survécut à la guerre.


Edmund s'est marié après la guerre avec (Viviene) Roberts et le couple a reçu un fils Peter, qui est mort dans son enfance. Par la maladie d'Edmunds dans la guerre, ses poumons ont été endommagés, et ceci a mené à la tuberculose. Il meurt de cette maladie en 1932.


L'insigne d'argent massif est dédié à Edmund Gordon comme un symbole pour ses sacrifices, son courage et son service au régiment, où il s'est surtout battu pour la liberté, l'honneur et ses proches.


BADGE EN ARGENT DE  GORDON HIGHLANDERS COMME PORTÉ PAR WILLIAM HYDE EAGLESON GORDON


L'insigne d'officier d'argent des Gordon Highlanders a été donné à la collection Kings Messengers en l'honneur de William Hyde Eagleson Gordon, le fils aîné du major Gordon, qui a servi au 8th Gordon Highlanders. William arrive en France le 10 mai 1915 et est mortellement blessé lors de la bataille de Loos, après quoi il meurt à l'hôpital de campagne d'Etaples le 30 septembre 1915. William est enterré dans le cimetière militaire d'Etaples avec Zoan 11 500 autres victimes de la Première Guerre mondiale.


En l'honneur de son sacrifice et de son service avec les 8th Gordon Highlanders, nous portons l'insigne de cet officier d'argent au lieutenant William Hyde Eagleson Gordon. L'insigne sert à symboliser sa force et son dévouement au service du régiment.


Que William Hyde Eagleson repose tranquillement et paisiblement dans sa tombe sur les plaines d'Etaples

SIGNATURES GUERRE DE :

       - BARON T'SERCLAES DE ROTTENDAEL
       - ELSIE B. KNOCKER - ELSIE DE T'SERCLAES

       - MAIRI L.C. GOODEN GHISHOLM


Elsie B. Knocker et Mairi Ghisholm étaient deux infirmières britanniques qui, pendant la guerre, ont occupé un hôpital de campagne à Pervuyse, en Belgique. Ensemble, elle s'est occupé de centaines de blessés, et a même sauvé un pilote allemand écrasé de « No Man's Land », dans lequel ils ont été décorés de la médaille Military Medal britannique. En 1918, les deux femmes ont été victimes d'une attaque au gaz. Gordon leur rendit visite plus tard à l'hôpital en Angleterre. Pendant la guerre, et très probablement le jour du mariage d'Elsie Knocker avec le baron T'Serclaes en janvier 1916, tous ont signé le livre d'or du major A.A. Gordon

BADGE ET SIGNATURE DE VICTOR ROUSSEAU


Le major Gordon a rencontré Victor Rousseau après qu'on lui ait demandé de chercher à entrer en contact avec lui, à la demande de la reine Elisabeth, pour la conception de la désormais connue Médaille reine Elisabeth. Rousseau Design Later Ce badge pour le: ' Ouevre du vetement des soldats Belges Londres (1914-1917).


OBJECT PERSON DE MAJOR ARCHIBALD ALEXANDER GORDON

UNE CUILLÈRE ARGENT PATROTIQUE FRANCAISE ZILVEREN DANS UNE BOIT DE PRESENTATION

UN  CADEAU PERSONEL DE COMTESSE GHISLAINE DE CARAMAN CHIMAY A MAJOR GORDON EN 1915 



La cuillère fut envoyée à la major Gordon le 22 septembre 1915 de Paris par la Comtesse Ghislaine De Caraman Chimay, qui appartenait au cercle des meilleurs amis de la reine Elisabeth. Le cadeau a probablement été envoyé après que Ghislaine et la femme de la reine Elisabeth Gordon, Lizzie, se soient rencontrées en Angleterre. La citation suivante est venue à la cuillère: "Cher M. Gordon, S'il vous plaît accepter ce petit Souvenir parisien avec mes meilleurs souvenirs. "




MAJ. GEN. FORBES MACBEAN

DUNCAN GILLIES FORBES MACBEAN

SIGNATURE DE GENERAL-MAJOR FORBES MACBEAN (1857-1919)


Le major-général Forbes Macbean était officier de l'armée britannique et aide-de-camp du roi Édouard VII. Il est né en 1857 comme le fils de Forbes MacBean (1825) et Frances MacBean. Forbes épousa Mary Katherine Macbean et, ensemble, le couple eut obtenu leur fils, Duncan Gillies Forbes, Macbean en 1893. Duncan est né au Royal Military College à Surrey le 19 juillet 1893, et a ensuite étudié à aysgarth School, Bedale, Yorkshire et Wellington College, Crowthorne, Berkshire, de 1907 à 1911. De 1911 à 1912, il fit ses études en tant que Gentleman Cadet, au Royal Military College Sandhurst. Le 4 septembre 1912, il rejoint le 2e Bataillon, Gordon Highlanders.


Au début de la guerre, Duncan arrive avec son unité le 7 octobre 1914 en France. Le 28 octobre 1914, il est blessé lors de la première bataille d'Ypres à Gheluvelt, en Belgique. Le 30 octobre 1914, il est nommé lieutenant. Le 16 juin 1915, il est nommé capitaine temporaire, mais il est tué seulement deux jours plus tard, le 18 juin 1915, près de Festubert, en France. Duncan est enterré dans le cimetière britannique et indien de Gorre, Pas de Calais, France.

On se souvient aussi de lui au Mémorial de la guerre de Camberley.


Duncan était le filleul du colonel Forbes Macbean, 92e Gordon Highlanders, sergent d'armes était de la reine Victoria.  Il était également le cousin germain vanS ir William Macbean K.C.B., K.T.S., qui a également servi au 92e Gordon Highlanders.


Il y a peu de conscience au sujet de la relation entre le major-général Forbes Macbean et le major Gordon.

SIGNATURE DU BARON ALBERT DE BASSOMPIERRE - AMBASSADEUR BELGIQUE PAR TOKIO


Le major Gordon a mentionné la citation suivante dans son livre ' Culled from a Diary ' sur Albert de Bassompierre:


"J'ai rencontré ce monsieur de haut rang Albert de Bassompierre, aujourd'hui baron Bassompiere, et jusqu'à récemment l'ambassadeur de Belgique à la cour de Mikado à Tokyo, au Japon, lors de l'amarrage sur le quai d'Anverse. C'était un gentleman très charmant avec une très grande connaissance de la langue anglaise, en fait le meilleur verdict que j'ai entendu d'un étranger. Je suis heureux, ajoutant, que j'ai la chance de connaître cet homme comme un bon ami, jusqu'à ce jour.

 

SIGNATURE DU COMTESSE SABINE d'URSEL/ DE FRANQUEVILLE 

Sabine De Franqueville est née à Paris en 1877. Elle épousa le comte belge Robert M Léon d'Ursel le 12 avril 1898 et eut trois enfants ensemble. Le comte et la comtesse ont été arrêtés en 1915 par les Allemands, soupçonnés de Belges qui ont tenté de s'échapper du territoire occupé pour rejoindre l'armée belge.


Le major Gordon a cité ce qui suit dans son livre :


" Au cours de l'après-midi, j'ai prévu une visite au colonel Compte de Jonghe d'Ardoye, un officier belge de premier plan. Ensemble, nous sommes allés à Hazebrouck pour rencontrer un autre officier belge, étant Duc d'Ursel, marié à notre bonne amie Comtesse Sabine de Franqueville. Ensemble, nous avons consommé du thé, avant de retourner à Saint-Omder .


SIGNATURE AU FRANCOIS DE BUISSERET - DIPLOMAT BELGIQUE EN ROME


François de Buisseret était le deuxième fils du comte Conrad de Buisseret et de Caroline Sherman Story, fille du général américain John Patten Story. Sa mère est décédée en décembre 1914 alors qu'elle était infirmière dans un hôpital de campagne belge, lorsqu'elle a contracté la diphtérie. Le père de François était ambassadeur de Belgique en Russie à cette époque et ne pouvait joindre Caroline avant sa mort, en raison des troubles survenus dans ce pays. La mère de Caroline a fait un voyage héroïque en Europe, à l’époque des pires attaques de sous-marins de la guerre, pour emmener les enfants en Amérique. La presse américaine a déclaré qu'un garçon de 16 ans avait été enrôlé dans l'armée belge plusieurs semaines avant le décès de sa mère. Il faut croire que c'était François, puisqu'il est né en 1899 et que son frère cadet était trop jeune à la fin de 1914. La relation entre François et le major Gordon est plutôt inconnue.

LIVRE MEMORIE DE MAJOR GORDON: CULLED FROM A DIARY


Le livre Culled from a Diary a été écrit vers 1939 par A. A. Gordon à la demande d'innombrables personnes. Dans son introduction, Gordon a remercié la célèbre écrivaine écossaise Anna Masterton Buchan, qui a publié ses romans sous le pseudonyme o. Douglas. La deuxième personne qui a remercié Gordon est Lord Mottistone, son vieil ami et le plus surpeuplé lors de la bataille d'Anvers en 1914. Lord Mottistone, a écrit l'avant-propos du livre en Octobre 1939. En tant que dernière personne, Gordon doit au prêtre Ernest tombe de l'église Sainte-Marie dans le Devon, pour ses conseils et son soutien dans l'écriture du livre.


Gordon fait explicitement savoir au lecteur que le livre a été écrit sur la base de ses journaux intimes autres que de souvenirs. Le livre se compose de 17 chapitres avec une annexe de son rapport à Winston Churchill sur la bataille d'Anvers en octobre 1914. Dans Total, le livre compte 214 pages. Sur la couverture du livre, Gordon donne une petite ode aux gens de renommée mondiale qu'il a eu la chance de servir.


Le livre a été publié en 1941 par l'éditeur Oliver et Boyd, Edimbourg. Le prix d'origine pour le livre s'élevait à 8 livres et 6 shillings.


La circulation du livre n'est pas connue de nous.

LIVRE MEMORIE DE MAJOR GORDON: CULLED FROM A DIARY

DONNÉ PAR SIR DENYS LOWSON (Maire de Londres, 1950-51)

L'association est toujours à la recherche de dépenses de ' abattu d'un journal ' et acquiert une copie qui a été donnée par Sir Denys Lowson, qui était maire de Londres en 1950-51. Sir Denys Lowson est né en tant que deuxième fils de James Gry Flowerdew Lowson, un fabricant de papier écossais et Adelaide Louisa Scott. Adélaïde était la fille du colonel Courtenay Harvey Saltren Scott du Corps d'état-major du Bengale.


Le frère aîné de Lowson, Courtenay Patrick Flowerdew (1897 - 1917), a été tué pendant la Première Guerre mondiale. Sa sœur épousa le major-général William Revell Revell-Smith.


Denys, formé comme avocat et est devenu un financier majeur dans les fiducies unitaires. Lowson a servi comme shérif de la ville de Londres (1939 - 40), échevin de Londres (1942 - 73) et est devenu le plus jeune maire de sa génération de Londres en 1950. Il devient également gouverneur du Royal Shakespeare Theatre de Stratford-upon-Avon. Lowson a également occupé plusieurs postes dans des origanisations, des hôpitaux et différentes organisations nationales du Commonwealth.


Sir Denys Lowson épousa l'honorable Ann Patricia Macpherson en 1936 et le couple eut trois enfants. Denys est décédé à l'âge de 69 ans, le 10 septembre 1975, des suites d'une maladie.

LIVRE ÉDITÉ PAR MAJOR GORDON: THE CHURCH OF THE MULTIPLYING OF THE LOAVES AND FISHES


L'église de la multiplication des pains et des poissons est un livre édité par A.A. Gordon au nom d'Alfons M. Schneider. Le livre a été imprimé en 1937 par Alexander Ouseley, LTD. Londres.


Gordon mentionne ce livre dans son dernier chapitre de Culled from a Diary, publié quatre ans plus tard. La déclaration suivante a été donnée du livre:


"Si les lecteurs souhaitent consulter une histoire des découvertes et voir la plus belle publication intitulée"


Eglise de la multiplication des pains et des poissons à Tabgha, lac de Galilée et ses mosiaces "d'Alfons M. Scheider, édité par AA Gordon ( 1937) L’édition que j’ai commandée était petite et est épuisée, mais une copie peut être consultée à la bibliothèque du British Museum et dans les autres bibliothèques nationales.


La préface du livre du Major Gordon se lit comme suit:


"Comme je suis responsable de la publication en anglais du livre du Dr A. M. Schneider, il m'a gracieusement autorisé à insérer ce qui suit comme avant-propos. Je souhaite remercier les professeurs H. Finke de Fribourg et A. M. Schneider d’avoir permis à son livre (remis à jour) de paraître en anglais et d’utiliser tous les blocs originaux des mosaïques. Je suis très reconnaissant à mes amis Dom Ernest Graf, O.S.B. Buckfast, Devon, de l’Abbaye Sainte-Marie, pour avoir traduit le texte allemand de MJA Meyer, de Bridge of Allan, pour son aide en matière de terminologie technique, et au révérend J. Todd, MA, ancien professeur des langues sémitiques, Université de Toronto, pour corriger et arranger les épreuves. Enfin, je voudrais exprimer mes profonds remerciements à tous ceux qui ont si généreusement contribué à faire des dons pour sauver les précieuses mosaïques de Tabgha. Tous les profits découlant de la vente de ce livre iront au père Tapper de l’hospice de Tabgha vers l’entretien du bâtiment recouvrant les mosaïques et le jardin nouvellement aménagé, ainsi que le mur d’enceinte qui les entoure.


Bridge of Allan, Stirlingshire, janvier 1937


A. A. Gordon.

AAGORDON.BE

HONOURABLE PARTNERS

THE MAJOR A. A. GORDON SOCIETY, founded in 2019, is the worlds prominent international non-profit educational society for preserving the historic legacy of Major A. A. Gordon.



Copyright, 2020 - MAJOR A. A. GORDON SOCIETY - ALL RIGHTS RESERVED